Skip to main content

Le réveil à bord du ferry et la voilà enfin… la vue sur le port à bord du ferry du port d’Ajaccio !

Dépaysant, magique… une carte postale vivante… on ne peut pas se rendre compte avant de l’avoir vue !

Le débarquement commence avec un petit souci, une canalisation d’eau qui a lâché à rendu glissant la passerelle pour descendre du pont supérieur … les premières moto s’élance avec les pieds à même le sol pour éviter la chute (et la honte). Finalement ma Josie avec ses valises est vissée au sol et je descends sans encombre non sans un certaine fierté 😁 !

Et me voilà sur l’île, on profite du port pour faire une pause pour le petit déjeuner qui nous est servi par un serveur avec un accent et une autorité bien locale. On prend ensuite la route vers Corte en admirant les plages de la baie d’Ajaccio avec ses palmiers, cette eau claire et un soleil accueillant… la Corse m’attendait !

Les routes commencent doucement à devenir sinueuse, ce qui n’est pas pour me déplaire ! Contrairement à mes camarades équipés de BMW et roadster qui s’amusent déjà à mettre la poignée dans l’angle, je cruise avec ma belle custom qui brille sous le soleil Corse profitant des paysages en hauteur. Je profite de quelques aires pour faire des photos avant de rejoindre mes camarades déjà bien avancé vers Corte.

J’arrive enfin à Corte ou je retrouve mes acolytes à une station service en train de s’arroser à coup de jet d’eau en lavant leurs motos… ces BMistes, ils sont intenables ! Nous prenons la route vers les vieux quartiers de Corte ou nous trouvons un restaurant qu’on nous a recommandé pour la pause déjeuner.

Après un super repas dans ce cadre très local, nous repartons en direction de Porto et cette route est une des plus incroyables du périple, incroyablement vallonnée avec des précipices… on roule parfois même à même le flan de montagne. C’est totalement indescriptible ! On profite du passage dans des sous-bois près du Lac de Calacuccia pour faire une pause ou j’ai quand même pris le temps de faire un brin de baignade dans une eau… glacée 🥶😂 mais tellement rafraîchissante par ce soleil corse qui commence à bien taper sur les casques !

Nous reprenons la route et peu de temps après je retrouve mes acolytes (qui prenne à chaque fois pas mal d’avance…) sur un espace dédié à prendre des photos incroyables. Nous y rencontrons un groupe de motards en Harley (enfin !!) super sympa. Je profite de les suivre avec un rythme qui me correspond parfaitement !

Ma journée de roulage se termine divinement à cruiser jusqu’à Porto avec des amis en Harley qui m’ouvre la route (comme si c’était prévu dans le séjour !!).

J’arrive enfin au Camping des Oliviers à Porto non sans une certaine excitation, je retrouve un logement super bien agencé avec le strict nécessaire avec une vue un peu caché sur la rivière en contre bas, mais le son de l’eau est tellement agréable !! Je me sens vraiment bien et ça ouvre la voie à un séjour idyllique.

On finit la soirée avec une incursion dans la piscine du camping au bord de laquelle on va manger une pizza bien méritée accompagnée de la bonne bière corse : la Pietra bien entendue !

Une journée se termine pour laisser la place, après une bonne nuit de sommeil, à une journée encore plus incroyable…

Sadjo

Sadjo

Motard depuis 2013, je roule exclusivement en custom. Ma première moto était une Kawasaki Vulcan 900 (alias Mia). Depuis je roule en Harley Davidson Dyna Wide Glide de 2012 (alias Josie). Je partage sur le site sadjo.fr les routes pour cruiser, des lieux à visiter et en créant des évènements autours de l'univers de la moto.

X