Skip to main content

Me revoilà parti pour une dernière journée avant de rejoindre l’île de beauté, je prends donc la route le matin direction Toulon.

Je prends alors l’autoroute du Soleil en direction de Toulon pour rejoindre rapidement Sanary-sur-Mer pour y faire la pause déjeuner.

Sanary-sur-Mer est une station balnéaire méditerranéenne magnifique à visiter avec ses jolies ruelles et son port très dépaysant. J’en profite ainsi pour faire un pique-nique sur le front de mer. L’envie d’aller me baigner est forte, mais je préfère jouer la sécurité, car il ne faut pas louper le départ du ferry à Marseille. Je reprends ainsi la route côtière qui m’emmène vers Bandol, avec sa vue incroyable et cette route en hauteur au bord de laquelle je profite de m’arrêter pour faire ma photo Instagram.

Je suis cette route incroyable vers Cassy dispose également d’un magnifique port, mais je m’y attarde pas cette fois, ce sera pour une prochaine fois. Je rejoins rapidement la route qui m’intéresse : la Gineste. Traversant les collines de Marcel Pagnol, cette route offre un panorama à couper le souffle, surplombant les célèbres calanques de Marseille, difficilement visibles depuis la route. J’y croise bon nombre de motards (qui roulent des allures très diverses) semblant bien la connaitre.

Arrivé à Marseille, j’emprunte les tunnels pour rejoindre rapidement la Porte 1 du Port et me glisser dans les files d’attente déjà bien remplies même avec 1 h 30 d’avance avant le départ. L’enregistrement est assez rapide puisqu’elle se fait près du véhicule (avec un sticker collé sur le cadre de la moto que je vais avoir du mal à enlever le lendemain). J’y retrouve 3 compagnons qui ont fait la route depuis Bordeaux le jour même.

La montée dans le Ferry se fait sans encombre et il est temps d’aller s’installer dans la cabine (sans fenêtres, mais pour y dormir, ce n’est pas gênant). Je dispose d’une cabine pour 4 personnes pour moi tout seul (le confort) qui est assez bien aménagée. Sur le ferry, on retrouve un bar qui donne sur une terrasse pour profiter du départ de Marseille avec une bonne bière, un restaurant et un self et une salle avec des fauteuils pour ceux qui ne prenaient pas de cabines.

Il est temps de se reposer avant d’attaquer la première journée de roulage en Corse… bien remplie !

Sadjo

Sadjo

Motard depuis 2013, je roule exclusivement en custom. Ma première moto était une Kawasaki Vulcan 900 (alias Mia). Depuis je roule en Harley Davidson Dyna Wide Glide de 2012 (alias Josie). Je partage sur le site sadjo.fr les routes pour cruiser, des lieux à visiter et en créant des évènements autours de l'univers de la moto.

X